Institutions

Diagnostic de la méningite bactérienne : la PCR en temps réel fait gagner du temps

La formation sur le diagnostic de la méningite bactérienne par PCR en temps réel, dans le cadre du projet de recherche ASID en collaboration avec le CDC Atlanta s’est tenue du 18 au 23 février 2019 dans les locaux du Centre Pasteur du Cameroun (CPC).

Renforcer les capacités des laboratoires pour le diagnostic et la surveillance des méningites bactériennes dans la ceinture de la méningite Sub-saharienne, tel était l’objectif visé par cette formation qui a permis aux participants d’être capacités sur les outils de diagnostic qui sont robustes, rapides, fiables et qui permettent de riposter le plus rapidement possible et de façon plus efficace lorsqu’on a une alerte de cas épidémique ou même pour la surveillance au cas par cas. Supervisée par Dr Deghmane Ala Eddine, chargé de recherche à l’unité des infections bactériennes invasives, Directeur adjoint du Centre National de Référence (CNR) des méningocoques et Haemophilus influenzae et Centre Collaborateur OMS des méningites bactériennes, assisté de Madame Hong Eva, Ingénieur de Recherche à l’Institut Pasteur de Paris, et de Mademoiselle Chehboub Sara Technicienne Supérieure de Recherche à l’Institut Pasteur de Paris, ladite formation s’est déroulée en 2 phases : la première qui s’est voulue théorique consistait à donner une formation sur les outils de diagnostic, et la seconde plus pratique a permis aux participants de mieux s’approprier par la pratique, les différents outils de diagnostic.  Ont pris part à cette formation, les techniciens de laboratoire du CPC Yaoundé et Garoua, ainsi que le chef de service Hygiène et Environnement microbiologie.

En cas de suspicion de méningite, l’existence d’une infection des méninges devra être étayée par une ponction lombaire. Il s’agit d’un examen impressionnant et désagréable, mais peu dangereux qui consiste à prélever un peu de liquide céphalorachidien (LCR) entre deux vertèbres à l’aide d’une fine aiguille. Ce fluide qui entoure les méninges sera examiné par la technique de la PCR en temps réel afin de voir s'il contient des germes et si sa composition et son niveau de pression sont modifiés. Dès que les résultats sont disponibles, les cliniciens peuvent prendre le patient en charge pour les tests positifs ou recommander la prévention au Centre Pasteur du Cameroun qui propose un vaccin quadrivalent à vie.

Rappelons qu’avant cette méthode, le diagnostic de la méningite se faisait par culture, bien qu’elle soit sujette à plusieurs limites, notamment le temps. Car le prélèvement devait être acheminé dans l’heure qui suit, ce qui faussait parfois les résultats du diagnostic. Donc la mise en place d’une PCR en temps réel va permettre que même si le prélèvement est dégradé, le clinicien pourra mettre en évidence l’agent étiologique de la maladie. Cette technique présente deux avantages majeurs. Le premier est qu’elle est plus sensible, plus rapide et détectera le germe malgré la faible quantité d’ADN, et le second est qu’elle devrait améliorer le diagnostic de la méningite, et par conséquent avoir un gros impact sur la surveillance de la méningite bactérienne au Cameroun.

Pour l’heure, le Centre Pasteur du Cameroun est le seul à implémenter cette nouvelle technique, et la formation aura contribué à renforcer son expertise en tant que laboratoire national de référence des méningites bactériennes au Cameroun.

Cet article a d'abord été publié par le Centre Pasteur du Cameroun.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search