Raissa Malu

Les coulisses du Makutano

Du 6 au 7 septembre prochains, c’est la 5e édition du Sultani Makutano, réseau d’affaires congolais qui rassemble les CEO, les entrepreneurs, les dirigeants, les politiques, les stars et les influenceurs d’Afrique pour repenser le continent et rebattre les cartes.

Cette année, j’ai l’honneur d’intervenir dans la table ronde Compétitivité et Formation : État d’urgence et rôle du privé. Étant responsable d’un projet qui met en œuvre des réformes qui bouleversent profondément le paysage éducatif congolais, de telles occasions de discuter avec les acteurs des secteurs privé et public sont importantes pour que la mise en œuvre de ces réformes réponde aux besoins des bénéficiaires.

De quelles réformes parlons-nous ? Je reviendrais sur les détails à une prochaine occasion, mais il s’agit de la réforme de l’éducation de base, de la réforme de l’enseignement technique et professionnel, de la réforme de l’enseignement scientifique, de la réforme des humanités pédagogiques et de l’adoption du système Licence-Master-Doctorat (LMD) au niveau de l’enseignement supérieur et universitaire.

Table ronde Éducation et formation

Dans cet article, je vous propose plutôt de plonger dans les coulisses (en tout cas, une partie d’entre-elles 😉) du désormais célèbre réseau Makutano.

J’ai participé la première fois au Makutano l’année passée lors de sa 4e édition où j’ai eu l’honneur de recevoir le Prix de l’Excellence au Féminin 😊. J’y avais également animé la table ronde Éducation et Formation (tu m’étonnes).

Je ne résiste pas à l’envie de vous remettre ici les conclusions des Actes de cette table ronde 2018 : « Pour sa part, Raïssa Malu conclut sur « la nécessité de renforcer les liens entre le secteur privé en général et le secteur de l’éducation » afin, d’une part, « d’informer les jeunes sur les opportunités professionnelles, les qualifications recherchées, le salaire dans ces différents métiers » et, d’autre part, de « permettre au secteur éducatif de mieux comprendre les besoins des entreprises et d’adapter les formations ». Elle en appelle par ailleurs à « une plus grande coopération entre le secteur privé et le public » sur « la partie Investissements » et rappelle qu’il existe « de nombreux modèles de partenariats exemplaires entre le privé et l’État fonctionnant dans le monde et qu’il serait bon de s’en inspirer » ». Nous verrons bien cette année si ces recommandations avaient été entendues.

Une fondatrice éclairée

Le réseau Sultani Makutano a été fondé par Mme Nicole Sulu. La force de Mme Sulu est d’être capable de rassembler des personnes et des structures que l’histoire et les évènements ont habituées à évoluer en vase clos. Elle a su exprimer une vision suffisamment grande et suffisamment claire pour que nous acceptions de nous mettre à son service et aux services des uns et des autres.

Ne vous méprenez pas. Ce n’est pas un groupe d’illuminés ou de rêveurs (contrairement à moi lol !). Il s’agit d’entrepreneurs avec des objectifs clairs. Le business fait loi. Les vieux schémas et les vieilles habitudes demeurent. Mais au contact de modèles nouveaux, les uns et les autres mettent à jour leur logiciel interne (même légèrement). C’est flagrant quand on suit les conversations du groupe WhatsApp du réseau – GMak.

Accueillir des jeunes

Autant que faire se peut, les membres du réseau Makutano développent des relations Win-Win. Nous comprenons qu’il est contre-productif de rester séparés, de cloisonner et de se limiter à la raison du plus fort. Nous débattons, nous nous soutenons et nous nous entraidons.

Sous l’impulsion de notre Présidente, nous donnons aussi de la place aux jeunes. En développant le mentorat, les seniors prennent conscience de l’importance de préparer les jeunes à prendre la relève. Après tout, à quoi bon avoir mis sur pied une entreprise prospère si c’est pour qu’elle disparaisse après vous ?

Des opportunités et des conseils

À propos des membres actifs, vous avez des personnes haut placées dans les secteurs public et privé. Il y a environ 20% de femmes (là nous pouvons mieux faire). Ce sont souvent les mêmes personnes qui débattent et commentent (je n'en fais pas partie, je vous assure 😊). Et si parfois nous donnons l’impression de nous perdre en conjectures, les échanges se veulent constructifs. Nous sommes orientés « solutions ».

Quel intérêt auriez-vous à nous rejoindre ? Il est clair que faire partie d’un réseau d’affaires ne veut pas dire que vous trouverez vos actionnaires, vos mécènes ou vos clients automatiquement. Il ne faut pas rêver. Mais vous apprendrez à les identifier, vous bénéficierez d’opportunités, de facilités et de conseils utiles, vous élargirez votre horizon.

Six degrés de séparation

Rappelez-vous la théorie des six degrés de séparation (aussi appelée théorie des six poignées de main) développée en 1929 par le Hongrois Frigyes Karinthy. Selon cette théorie, toute personne sur Terre peut être reliée à n'importe quelle autre (y compris le président des États-Unis), au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons.

Ainsi, pour changer le monde, il suffit parfois simplement de mettre les gens ensemble. Makutano !

Ce billet a d'abord été publié sur LinkedIn.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search