Raissa Malu

Rien de tel qu’une « Dream Team »

Je lisais le livre de Jim Collins, De la performance à l’excellence : devenir une entreprise leader et au fil des pages, j’ai eu une irrésistible envie de raconter mon expérience au sein de la Semaine de la Science et des Technologies (avant le 3e épisode de l’Histoire du nucléaire en Afrique 😉).

C’est le chapitre 3 du livre, D’abord qui… ensuite quoi, qui démontre l’importance de commencer par rassembler la meilleure équipe, qui m’a poussée à écrire cet article. Non que la Semaine de la Science et des Technologies soit une « institution excellente » au sens des entreprises décrites dans ce livre, mais l’aventure demeure intéressante à partager.

La Semaine de la Science et des Technologies est un évènement que l’association sans but lucratif Investing In people organise tous les ans depuis 2014 en République Démocratique du Congo avec le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel. La 6e édition s’est tenue du 20 au 25 avril dernier.

Toucher le grand public

Ce projet vise à promouvoir les sciences et les technologies auprès des jeunes et du grand public. Pourquoi ? D’abord, parce que c’est fun 😊, et ensuite, parce que les compétences techniques et scientifiques sont bien utiles pour développer une nation. Vous découvrirez les activités proposées sur le site Internet www.semainedelasciencerdc.org. Ici, je voudrais braquer les projecteurs sur l'équipe qui met tout cela en musique.

L’idée d’un évènement de grande envergure m’est venue lorsque j’assistais à la première édition de la Dictée nationale organisée en juin 2013 par l’Inspection Générale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP). Je me rappelle avoir été émerveillée par ces élèves de 6e Primaire venus de toutes les provinces éducationnelles du pays que l’Inspecteur Général à l'EPSP, Mr Michel Djamba, accueillait dans les quatre langues nationales, Lingala, Ciluba, Swahili et Kikongo.

De la dictée à la science

C’était merveilleux d’entendre ces enfants répondre en cœur, par groupe linguistique, aux salutations d’usage. Si le Ministère de l'EPSP était capable d’une telle organisation pour une dictée, il pouvait aussi bien le faire pour les sciences !

Ils acceptèrent de relever le défi. Il ne restait plus qu'à trouver les coéquipiers qui accepteraient eux aussi de « monter dans le bus ». Ils sont venus à moi presque naturellement.

La directrice scientifique

Notre première « Avengers » (permettez-moi cette image 😉) est Dora Muanda, Directrice scientifique de la Semaine de la Science et des Technologies. Dora a été une de mes étudiantes en cours de physique lorsqu’elle faisait ses études de médecine à Namur en Belgique. Dora rêve comme moi et se prête à « tous les délires » s’ils peuvent aider à créer un monde meilleur. Spécialisée en Didactique des sciences et Professeure dans le secondaire, elle sait parler et inspirer les jeunes. Elle est passionnée et professionnelle.

Dès que je lui ai parlé du projet, elle m’a répondu avec un grand sourire : « c’est parti ! », sachant que c'était un travail bénévole et que nous devrions prendre en charge nous-mêmes le matériel pour les expériences. Chaque année, à chaque édition, Dora démontre le même enthousiasme quand je lui présente « mes nouvelles folles idées » 😊.

La presse

Le deuxième de la bande est Michel Muyembi. Nos deux familles, Muyembi et Malu, sont amies depuis notre tendre enfance. Michel a toujours apporté volontairement son aide lors de mes premiers voyages de prospection à Kinshasa. Pour le projet, il fallait quelqu’un qui puisse s’occuper de la technique, modérer les conférences et gérer la presse locale, les compétences de Michel.

Un multientrepreneur

C'est après avoir remué ciel et terre que Serge Mbay est entré dans l'aventure (c’était apparemment difficile de me rencontrer à l’époque. LOL!). Le Dr Serge Mbay (il est médecin de formation) édite un magazine RDC Logos qui raconte autrement la République Démocratique du Congo, son histoire, ses cultures et ses personnalités, les connues et (surtout) les moins connues. Avec son ONG Elongo Elonga, il développe également plusieurs activités dans le domaine de la santé et de l’agriculture.

En plus de cela, il est Directeur général d’une importante société de transfert d’argent. Je me demande souvent où Serge trouve l’énergie et le temps de mener toutes ses activités (« Il ne doit pas dormir la nuit », me dirait Madi 😊).

Les responsable des exposants

À l’époque, Serge tenait à me rencontrer pour consacrer un numéro de RDC Logos au feu Prof Dr Ir Félix Malu Wa Kalenga, mon père. Dans son entendement, cela ne pouvait se faire sans l’accord ni l’apport de la famille biologique.

La rencontre eut finalement lieu lors d'un de mes séjours de prospection à Kinshasa. Tout en discutant de ce numéro spécial, Serge a spontanément proposé son aide pour la Semaine de la Science et des Technologies (1e édition). Le projet cadrait parfaitement avec les actions qu’il menait.

Il a proposé son équipe et son réseau pour la partie des expositions. « Please, jump on the bus ! » Et depuis, chaque année, il organise la partie des exposants de main de maître.

Un conseiller tous terrains

Le quatrième « Avengers » est mon grand ami, le Prof. Madimba Kadima-Nzuji, PhD en Droit. Madi, comme nous l'appelons, est l’ami de tous les combats, de toutes les aventures, les grandes comme les petites (nous choisirions certainement le style « science-fiction » pour les raconter toutes 😊). C’est grâce à lui si j’écris et je publie (Merci Madi !).

Pour la Semaine de la Science et des Technologies, il conseille sur les présentations, les rapports, la communication, les relations publiques et les conférences. Nous animons aussi ensemble les réseaux sociaux de l’évènement.

Un assistant efficace

Gaby Muanda (non, Gaby et Dora ne sont pas apparentés) a rejoint l'équipe après la 3e édition, recommandé par Serge. Il le décrivait comme un homme volontaire, en qui nous pouvions avoir confiance et qui pourrait le seconder valablement sur la partie des exposants. Nous avons joyeusement accueilli Gaby et nous lui avons confié les tâches d’assistant.

Un congolais américain

Je suis particulièrement fière de vous présenter notre sixième « Avengers », notre « Black Panther » (peut-être devrais-je dire « Léopard »!), le Prof. Dr. Jonathan Mboyo Esole, génie congolais des mathématiques et Next Einstein Forum Fellow (2017-2019). J’avais déjà tenté d’avoir Jonathan lors des premières éditions de la Semaine de la Science et des Technologies quand on m’avait rapporté qu’il y avait un de nos compatriotes qui brillait à Harvard en mathématiques. A l’époque, il n’avait pas répondu ou n’avait pas reçu ma demande de connexion sur LinkedIn.

C’est avec le Next Einstein Forum que nous nous sommes rapprochés. Nous avons découvert que nous avions de nombreuses relations en commun. C’était incroyable que nous nous soyons ainsi ratés durant toutes ces années! Jonathan est nos oreilles, nos yeux et notre bras à et de l’étranger. Il identifie les opportunités. Il tisse les liens, trace les chemins et bâtit les ponts... « No doubt, we're building Wakanda in D. R. C. ».

Le chef d'orchestre

Le prochain a aussi une belle histoire qu'il aime à raconter. Quand il avait entendu parler de la Semaine de la Science et des Technologies (1e édition), il avait trouvé le projet tellement génial qu'il s’était promis qu’un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre, il apporterait son aide. L’occasion s’est présentée six ans plus tard. Il s’agit d'Elikia Sabwe, multientrepreneur et spécialiste de l’évènementiel.

Pour la 6e édition, je voulais un "chef d’orchestre" capable de gérer un évènement qui offrirait tous les jours une expérience unique dans un lieu différent. 20 000 visiteurs étaient attendus si tous répondaient à l’invitation. Ce défi, Elikia la relevait avec panache et nous l’avons confirmé dans l’équipe par une salve d’applaudissements.

L'infographiste

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Le dernier « Avengers » est celui qui a « les plus grands pouvoirs ». Comme toujours avec ceux-là, il reste discret « au fond du bus » et se révèle au moment opportun. Il s’agit de Mike Tuluka, notre graphiste. Les affiches et la communication visuelle, c’est lui. Mike sait rendre en image ce qui se conçoit à peine dans mon esprit.

Comme vous le voyez, chacun de mes « Avengers » a son « propre film » dont il/elle est le héros ou l’héroïne. Mais une fois par an, en République Démocratique du Congo, ils se rassemblent et mettent « leurs superpouvoirs » au service d’un projet, d’une aventure qui les dépasse et à laquelle ils croient.

L'ambition du projet

Pour paraphraser Jim Collins, ce qui fait la force de la Semaine de la Science et des Technologies est que dans l’équipe, « chacun sait transformer son ambition personnelle en ambition du projet ». Certains penseront que c’est sans doute parce que nous y gagnons quelque argent. Je vais les décevoir, mais non. Nous sommes pour la plupart bénévoles.

Jim Collins le dit si bien : « Les meilleurs éléments veulent contribuer à édifier quelque chose de grand ». « Dans les équipes qui visent l’excellence, il faut des personnes qui soient prêtes à s’unir derrière un projet quels que soient leurs intérêts immédiats. Si ce n’est pas le cas, il faut revoir l’équipe ! »

« Avengers, rassemblement ! »

Science is fun, join us !

Ce billet a d'abord été publié sur LinkedIn.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search