Jeunes chercheurs

Faire de la recherche expérimentale en Afrique, quels moyens? - 1. Veronica Okello : ma situation actuelle

Veronica Okello est rentrée au Kenya après une thèse aux États-Unis.

« Je vais vous parler de ma propre expérience, en ce qui concerne la recherche au Kenya. Je n’ai pas une expérience très longue parce que j’ai terminé ma thèse il y a deux ans, et je suis revenue au Kenya après ma thèse. Toujours est-il que je vais vous parler de ma propre expérience.

Brièvement, voici mon parcours. Je suis chimiste. J’ai travaillé sur des nano membranes pour la remédiation environnementale. J’ai essayé de mettre au point des méthodologies qui peuvent être utilisées non seulement pour la suppression de toxines de l’environnement, mais aussi pour leur détection.

Je travaille dans le département de sciences physiques de l’université de Machakos. C’est une petite université mais elle fait partie de l’université Kenyatta.

J’ai également été membre de certains comités comme par exemple l’initiative écologique, parce que j’ai voulu motiver de jeunes étudiants qui n’avaient pas encore terminé leurs cursus de façon à ce qu’ils puissent devenir innovants, qu’ils soient créatifs, de façon à ce qu’ils puissent trouver et mettre au point des outils qui nous permettraient d’enseigner autrement, de de ne pas être trop dans l’approche théorique mais être également dans l’approche pratique, expérimentale.

Je suis également dans le comité de la National Commission for Science, Technology and Innovation (NACOSTI).

J’ai fait ma thèse à New-York, où je fais encore partie de certains comités de lecture. Et je suis également membre de la société chimique pour tout ce qui est chimie environnementale.

J’ai aussi reçu un certains nombres de bourses qui m’ont beaucoup aidé pour mettre en place un laboratoire au Kenya : CSIG, Chemical Security Programme et Seeding Labs.

J’ai publié 16 articles, dont deux chapitres d’ouvrages, sur la nanotechnologie et les applications pour l’eau propre. Et j’ai participé à plus de 16 conférences. Il me semble important de mentionner qu’il y a deux articles, parmi les 16, que j’ai publiés après mon retour au Kenya. C’est un défi que j’ai relevé : publier après mon retour.

Et j’encadre un étudiant en thèse et trois autres en master. »

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search