Jeunes chercheurs

Faire de la recherche expérimentale en Afrique, quels moyens? - 3. Veronica Okello : l’appui de Seeding Labs

Seeding Labs fournit du matériel pour réaliser des projets scientifiques proposés par des chercheurs des pays du Sud.

«Cette université se trouvait assez loin de Nairobi où j’habite avec ma famille. Donc, encore une fois, il a fallu que je les laisse. Maintenant, je suis à l’université de Machakos, qui se trouve à 50 kilomètres de là où j’habite. Donc vous voyez, j’ai bougé.

J’ai accepté, et j’en suis heureuse, de venir dans ce petit bâtiment, qui est une structure très basique. Il n’y a que deux pièces. Et les deux pièces que nous avons sont utilisées pour la recherche en biologie, en chimie et en physique. Vous voyez, rien que deux pièces. Vous aller me dire : « Mais comment est-ce que c’est possible de n’avoir que deux pièces pour autant de recherche ? » J’étais très découragée à un moment donné.

Mais j’ai eu la chance de participer à une conférence de chimie internationale au Kenya, Global Chemists Code of Ethics. C’est un atelier mis en place pour arriver à un code éthique qui nous permette, à nous chimistes, de respecter un certain nombre de critères. Parce que nous savons que l’on peut utiliser la chimie à la fois pour le bien et pour le mal : nous pouvons causer un certains nombres de dommages.

Et justement ils voulaient mettre en place ce code éthique. Ce qui a été une chance inouïe c’est qu’ils proposaient des bourses et des aides financières. Et il y avait une bourse proposée par des américains. Ayant vécu 5 ans aux États-Unis, je ne connaissais même pas l’existence de cette bourse et de cette possibilité !

Alors, nous avons mis en place ce projet de Seeding Labs. Le but principal est de faire disparaitre les barrières qui freinent la recherche et de découvrir de nouveaux talents dans le monde en développement.

Ils nous proposent l’équipement, les structures dont nous avons besoin et qui nous permettront à nous, jeunes et futurs chercheurs, de participer pleinement à certains projets innovants.

On reçoit du matériel grâce à des donateurs. Il faut évidemment s’inscrire sur le programme. Il faut candidater et faire des propositions. Si elles sont acceptées le programme vous donne les ressources dont vous avez besoin.

En 2018 deux universités de mon pays ont obtenu ces aides. L’USIU et la Mount Kenya University. L’USIU est une université de qualité où nous avons maintenant pas mal de matériel.»

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search