Jeunes chercheurs

Amr Adly : « En Égypte, nous proposons une allocation de réintégration, qui aide les jeunes chercheurs à revenir après leur doctorat »

Qui êtes-vous ?

Je m'appelle Amr Adly. Je suis vice-ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour les Affaires Universitaires en Égypte. Les jeunes chercheurs africains sont parmi les plus grands trésors de l'Afrique. Je tiens simplement à faire passer ici le message que l'économie africaine ne peut être stimulée que par la science et la technologie, et en s'appuyant sur de jeunes chercheurs brillants. Bien sûr, des opportunités doivent être créées dans leur pays d'origine, ce qui a un fort impact sur les économies nationales. Et le message est de financer la R&D, de financer les activités de l'enseignement supérieur, non pas pour la forme, mais pour soutenir l'économie et les objectifs nationaux.

Qu’en est-il du financement de la recherche en Afrique ?

Le financement de la recherche en Afrique diffère d'un pays à l'autre. Si nous parlons de mon pays, il offre beaucoup de programmes pour soutenir les jeunes Égyptiens qui étudient à l'étranger. Le plus important est l'allocation de réintégration, qui permet à un chercheur proche de la fin de son doctorat de demander une bourse importante qui lui permettra, à son retour, d’acquérir des équipement de laboratoire décents pour poursuivre ses recherches.

Propos recueillis par Jean-Bruno Tagne

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search