Jeunes chercheurs

Oliver Oliveros : « Le programme One Planet Fellowship va donner une impulsion à la recherche sur l’agriculture et le changement climatique »

C'est quoi le programme One Planet Fellowship ?

Le One Planet Fellowship vise essentiellement à créer un réseau de scientifiques africains et européens travaillant sur l'adaptation de l'agriculture africaine au changement climatique. Il a été lancé en décembre 2017 lors du sommet One Planet à Paris. Il sera mis en œuvre par le programme AWARD (African Women on Agriculture Research for Development), en collaboration avec la Fondation Agropolis. Et financé par les fondations Bill & Melinda Gates et BNP Paribas. Agropolis Fondation contribue à cette initiative, notamment en accueillant des scientifiques africains dans des laboratoires, à Montpellier et dans les environs. Nous participons aussi au développement et au renforcement du réseau européen de scientifiques et de mentors.

Quelles sont les principales caractéristiques de ce programme ?

Le programme One Planet Fellowship s'inspire du programme AWARD. Il comporte trois volets. D’abord renforcer la capacité scientifique des chercheurs et des chercheuses travaillant dans le domaine de l'agriculture et du changement climatique. Ensuite, améliorer leurs compétences en leadership : cela leur permettra d'acquérir la confiance nécessaire pour assumer et affirmer leur rôle de scientifiques de premier plan dans la région. Mais aussi de pouvoir gérer des projets de recherche et de mobiliser des ressources. Enfin, les boursiers seront encadrés par des scientifiques africains ou européens de haut niveau, pendant un an. Ils seront alors en mesure d'encadrer à leur tour des scientifiques africains et européens plus jeunes qu’eux.

Précisément, comment les chercheurs européens et africains interagiront-ils ?

Les boursiers africains pourront renforcer leurs compétences scientifiques en séjournant dans des centres de recherche ou des universités européens. Les boursiers européens auront également l'occasion de s'immerger dans des centres de recherche et des universités africaines. Cela permettra à ces jeunes scientifiques européens d'être mieux exposés aux réalités scientifiques africaines, et aussi de construire leurs propres réseaux avec leurs collègues africains.

Propos recueillis par Jean-Bruno Tagne

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search