Jeunes chercheurs

Faire de la recherche expérimentale en Afrique, quels moyens? - 18. Questions : des précisions sur le CERFIG

Le Centre d'Études et de Recherches en Infectiologie de Guinée fait de la recherche fondamentale mais dont les résultats doivent être rapidement applicables à l'amélioration de la santé publique.

Question : « Je m’appelle Baltazar. Je suis de la Guinée Bissau et on est des voisins. Félicitations ! Partir de zéro puis avoir un bâtiment pour la recherche comme vous avez c’est vraiment un succès. Ma question est la suivante : est-ce que vous êtes ouverts pour la coopération avec d’autres centres de recherche dans la région, pour la coopération et pour la production scientifique ? Une autre question : est ce que vous considérez ce que vous faites au centre en Guinée comme de la recherche fondamentale ou appliquée ? »

Alpha Kabinet Keita : « Le centre de recherches que nous nous avons eu la chance de mettre en place en Guinée a été construit sur la base d’une collaboration. Donc évidement, dans ce centre, nous sommes ouverts à tout type de collaboration qui permettrait de faire émerger la recherche et d’aller de l’avant. Et d’ailleurs on collabore avec le CRCF de l’hôpital de Fann au Sénégal : c’est un centre de recherches qui est à Dakar depuis quelques années. Et au-delà, nous sommes ouverts à d’autres types de collaborations sur objectif commun qui permettraient de faire avancer la recherche.

Sur la question de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée ou de la recherche expérimentale : dans notre centre de recherche, nous faisons de la recherche fondamentale ; nous faisons de la recherche expérimentale, c’est-à-dire que nous sommes par exemple ouverts à accueillir des essais cliniques. Parce que la structure a été conçue en pensant à l’éventualité de recevoir des patients dans le cadre d’un essai clinique, pour essayer un médicament ou pour comparer deux médicaments par exemple. Et également au-delà c’est un centre qui a été mis en place sur la base d’un processus translationnel de recherche. C’est-à-dire que nous avons une hypothèse, et sur la base de cette hypothèse, on fait nos travaux de recherche et ça nous permet d’obtenir des résultats, et ces résultats doivent être applicables directement sur des individus et avoir une action concrète en matière de santé publique. C’est un centre de recherche en maladies infectieuses, et c’est un centre qui se donne pour vocation principale de faire de la recherche mais de la recherche qui servirait tout de suite en santé publique, ce qui sort le caractère appliqué de la recherche en plus de ce que je viens de dire. »

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search