Lettre d'information de la physique africaine

La première Conférence méditerranéenne sur la physique du Higgs à Tanger, au Maroc

Plus de 100 physiciens, parmi lesquels de nombreux jeunes chercheurs marocains, se sont réunis pour discuter des développements de la physique du boson de Higgs après sa découverte.

La découverte du boson de Higgs complète le Modèle standard (MS), théorie très performante qui décrit les particules de matière visible et leurs interactions. Les observations expérimentales et les questions théoriques ouvertes nous obligent à étudier la physique « au-delà du modèle standard » à l'échelle du TeV, et le boson de Higgs nous fournit un portail potentiel vers celle-ci. Quelques modèles au-delà du modèle standard ont été proposés, tels que de nouvelles particules massives qui pourraient se coupler au boson de Higgs du Modèle Standard, permettant des désintégrations exotiques du boson de Higgs du Modèle Standard ou des améliorations dans la production de ce boson de Higgs.

La première conférence méditerranéenne sur la physique de Higgs (MCHP) s'est tenue à Tanger, au Maroc, du 23 au 26 septembre 2019. La MHCP a permis à environ 123 participants du monde entier, théoriciens et expérimentateurs, de se rencontrer, de discuter et d'examiner le paysage de la physique de Higgs afin d'explorer les efforts en cours et d'établir les futures feuilles de route pour la collaboration.

Discussion sur toute la physique du Higgs

Le MCHP entend favoriser la discussion dans tous les domaines pertinents à la phénoménologie du Higgs, tels que les divers secteurs de Higgs étendus, les modèles super-symétriques, les particules exotiques, la matière noire, la construction de modèles, la physique des saveurs et les masses des neutrinos, les résultats du Grand collisionneur de hadrons (LHC) et les outils de physique des hautes énergies. Ainsi, MCHP a réuni des experts des communautés théoriques et expérimentales pour une réflexion commune sur l'état de cette phénoménologie, pour identifier les domaines d'amélioration, ainsi que pour aborder une variété de questions fondamentales ouvertes en physique des particules, en astrophysique et en cosmologie.

Tout au long de la conférence, les expériences ATLAS et CMS ont présenté des résultats impressionnants de recherches de nouveaux phénomènes, fixant des limites là où la nouvelle physique pourrait encore exister. Ces limites restreignent sérieusement les modèles de physique au-delà du Modèle Standard, y compris les candidats possibles pour la matière noire et les particules supersymétriques. La masse du boson de Higgs n'a pas été prédite par le Modèle Standard, mais elle a été mesurée par les collaborations ATLAS et CMS à 125 ± 0,21(stat) ± 0,11(syst) GeV.

Physique prédictible et particules inconnues

Compte tenu de cette masse, toutes les sections transversales de production, les couplages avec d'autres particules de SM et les taux de décomposition du boson de Higgs sont prédits par le SM. Toutes les mesures effectuées jusqu'à présent ont confirmé que la particule est bien le boson de Higgs prédit par le SM.

De plus, les collaborations ATLAS et CMS ont examiné la possibilité que le boson de Higgs du SM subisse des désintégrations " invisibles " en de nouvelles particules, telles que les particules candidates de matière noire, qui échappent à la détection dans les détecteurs ATLAS et CMS.

Interaction entre jeunes physiciens marocains et experts

Les auto-interactions de Higgs jouent un rôle crucial dans l'exploration des mécanismes sous-jacents de la brisure de symétrie électrofaible, de sorte que c'est l'un des phénomènes les plus importants que les expérimentateurs doivent mesurer dans les collisionneurs. Les résultats des mesures des forces des auto-interactions du boson de Higgs et leur comparaison avec les prédictions du Modèle Standard ont aussi été abordés pour vérifier la brisure de symétrie électrofaible du Modèle Standard. L'un des plus grands défis pour l'avenir des expériences du LHC est la mesure de ces interactions.

La session de posters a permis aux jeunes chercheurs marocains de présenter leurs travaux et d'en discuter avec les experts du domaine. De plus, une soirée festive a donné l'occasion aux participants de passer un moment passionnant en profitant de la culture marocaine.

Une organisation stressante mais gratifiante

L'organisation d'une conférence est toujours une aventure stressante à cause de toutes les petites choses et de tous les problèmes très importants qui doivent être planifiés et gérés. Les sponsors et les participants ont tous contribué au succès de la conférence.

Les organisateurs remercient le Comité consultatif international, en particulier K.A. Assamagan, S. Heinemeyer, G. Moultaka et beaucoup d'autres, et sameunt chaleureusement A. Arhrib (président), F. Fassi (co-président)e, M. Chabab, L. Rahili, R. Benbrik , M. Gouighri et le reste du comité national qui a travaillé intensivement pendant des mois pour gérer la conférence.

Farida Fassi, université Mohammed V de Rabat

Pour en savoir plus https://indico.cern.ch/event/792465/overview

Cet article a d'abord été publié par l'African Physics Newsletter. Il a été traduit en français par Afriscitech.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Search