Togo

Richard Folly connecte des élèves de Lomé à une équipe de la NASA pour un « instant chat »

Un film et une discussion avec des scientifiques pour parler d'espace et d'observation de la Terre.

Ce vendredi 26 octobre, aura été le jour d’une expérience inoubliable pour les élèves des lycées et collèges qui ont fait le déplacement du Centre des jeunes d’Avedji, dans le cadre de la Semaine Africaine des Sciences au Togo.

La projection du film Les figures de l’ombre, qui met en lumière 3 femmes scientifiques afro-américaines des années 1960 grâce auxquelles les USA ont pu mettre en orbite l’astronaute John Glenn, a été la première phase de cette soirée. Puis, les élèves ont été mis en contact avec une équipe de la NASA en mission de survol de l’Antarctique afin d’en observer l’évolution, notamment la fonte, et de prévoir les conséquences qui pourraient en découler.

La séance de discussion a été conduite par Richard Folly, de l’African Geospatial-Intelligence Agency, entreprise spécialisée dans l’utilisation des données satellitaires et le Big Data pour le développement de l’agriculture et l'aide aux personnes vulnérables en Afrique afin de faire face aux grandes catastrophes (feux de végétation, inondations et autres phénomènes climatiques).

« Ce soir, nous avons réussi à connecter plus de 100 élèves, surtout des filles à la Mission Ice Bridge de la NASA. Cette mission embarque des scientifiques qui voyagent autour des océans dans le monde, notamment l’Antarctique et prennent des photos des glaciers et des icebergs », nous explique Richard Folly à l’issue de la séance.

Instant de partage de leur quotidien au cours de leurs missions pour les astronautes  puis d’émotion et de découverte pour les enfants qui en savent désormais plus sur la NASA, son organisation, son fonctionnement et ses activités. « L’objectif était non seulement, de permettre à ces élèves de poser des questions aux scientifiques, mais aussi, de leur montrer qu’ils peuvent eux aussi devenir de grands scientifiques et même travailler à la NASA », précise Richard Folly.

Une occasion saisie par les scientifiques de la NASA, affectueusement appelés “People who chat” (les gens qui discutent), pour convier ces élèves, en particulier les filles, à « Dream big » (avoir des rêves ambitieux) pour atteindre leurs objectifs et faire de grandes choses. Notons que cette séance de chat a été organisée au cours d’une pause effectuée par les pilotes de la mission afin de procéder à certaines réparations.

Joël Dagba

Cet article a d'abord été publié par L-frii.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Search